S’exprimant ce vendredi 16 novembre 2018 sur le mouvement des gilets jaunes, Edouard Philippe a commis le même lapsus qu’en mars dernier.

« Quand effectivement on s’attelle à transformer la réalité, ça peut sucer… susciter des questionnements, des interrogations. Ça peut provoquer des colères. Nous les entendons, les comprenons »

Voir :
https://www.huffingtonpost.fr/2018/11/16/edouard-philippe-a-encore-commis-ce-lapsus-genant-mais-ca-ne-le-fait-plus-rire_a_23591502/

ou encore